mardi 26 décembre 2017

Des inspectrices malveillantes

La période des fêtes m'a permis de faire une rétrospective des agissements des soi-disants 'inspecteurs animaliers' et ce que j'ai découvert n'est pas joli.

Toute cette merde vient de la Fédération des SPCAs et de leurs avocates animal rights. Allez voir leur site elles expliquent exactement comment monter un dossier et voler les animaux avec l'aide de la HSI. Elles créent alors, avec la connivence des procureures de la Couronne, un dossier illégal, complexe, un vrai fouillis où même un avocat expérimenté ne peut s'y retrouver. Ca leur permet les parjures, la fabrication de preuve, le photoshop et la collusion avec les juges. J'ai dû payer un avocat pour lui expliquer comment ça marchait cette corruption. Il m'a répondu 'vous savez on ne nous enseigne pas ça à l'université.

Même si c'est défendu par la Charte des droits. Ces 'inspecteurs-trices' se donnent le droit de rentrer dans les maisons sans mandat et de juger de ce que vous y faites. Evidemment que c'est un jugement biaisé. Mais je pense que la plus grosse hypocrisie consiste à cacher d'où vient la soi-disante plainte. Quand t'es obligé de te cacher derrière la confidentialité, tu nies à l'autre toute défense pleine et entière prévue par la charte.

Pendant des mois on était victime au refuge de visites intempestives et je n'ai su qu'un an plus tard que c'était une bénévole qui se vengeait parce que j'avais pas voulu lui 'donner' le refuge que j'avais monté. Et laissez moi rire du 'je n'ai rien à cacher'. Au refuge non plus, on avait des bénévoles sincères et des clients qui venaient pour adopter.

Si la personne 'visitée' veut se défendre, elle n'a aucune idée d'où viennent les coups, qui a menti. Certains prétendent que les québécois dorment au gaz quand ils ne veulent pas s'impliquer dans les causes animales.

Ben c'est presqu'aussi bien. Les québécois sont vengeurs et méchants. Ils ont découvert que pour se venger de quelqu'un, tout ce qu'ils ont à faire c'est une plainte. Plainte à la Ville, plainte au propriétaire, plainte pour les animaux, n'importe quoi pourvu qu'on lui envoie un inspecteur.

Puis quand le système s'enclenche, la merde éclate et éclabousse tout. Surtout dans les cas d'animaux. Quand un québécois s'aperçoit qu'une personne aime beaucoup ses petits rescapés et en prend bien soin, elle devient vulnérable et la ronde des inspecteurs mal intentionnés commence.

Tu ne peux pas discuter avec un inspecteur. Ils ont ce job pour faire des ego-trip et écraser d'autres humains. Même quand ils font semblant d'être gentils, c'est d'une hypocrisie! D'ailleurs c'est la raison pourquoi ils se lèvent de bonne heure le matin, pour être chez vous avant que le ménage soit fait ( même chose dans les cas de DPJ).

J'espère que celles qui ont vécu de ces visites impromptues sauront l'avouer. Autrement, pourquoi aller écoeurer cette dame de 80 ans qui paie des factures faramineuses de vet pour lui exiger encore d'autres frais pour une confirmation de la clinique. L'inspecteur de la spca de Mtl a fait la même chose avec une autre dame de Laval et lui a demandé de reconfirmer avec la clinique l'opération qu'elle avait fait faire à son lapin. C'est vicieux et mal intentionné. Ça lui a coûté $100 de vet et 3 journées d'ouvrage parce que l'inspecteur ne se présentait pas aux rendez-vous. Méprisant en plus!!

L'Ontario n'est pas beaucoup mieux. L'OSPCA a détruit des sanctuaires, volés des chiens magnifiques chez des femmes sans défense, leur a fait des factures épouvantables pour les obliger à vendre leur propriété. Ils reçoivent des million$ du gouvernement ontarien pour des soi-disants services.



Terry Baker
à

The Facts of The Riceton, Saskatchewan Animal Seizures
Due to potential 100.000 dollar lawyer bill I had to plead guilty to one charge. Which was changed at last minute to a federal charge so I am now on parole for 3 years can only have 10 dogs , 6 horses ten chickens which I do not want anyway and have over 20,000 dollars in fees and fines to pay. As a result I had to sell my new home. So due to lies and false accusations I have lost two homes ,my livelihood been maligned by newspapers and certain individuals with vested interests, and generals been screwed by a system that is driven by money and ego and no way interested in the truth.
**

Les précautions à prendre

Je ne prétends pas que ces précautions vont vous sauver des mauvaises intentions des inspecteurs municipaux qui veulent rentrer chez vous mais c'est mieux que rien faire.

FERMEZ VOS GUEULES. Ne dites à personne que vous avez des animaux dans le logement sauf le petit chien que vous devez promener.
Cachez vos livraisons, surtout les sacs de litière. Emballez les dans des sacs à vidange avant de les monter pour que la voisine derrière ses rideaux ne voient pas ce que vous avez acheté.
Ne laissez pas vos chats aller dans les fenêtres où on pourrait les voir. Les québécois utilisent ça pour une plainte. Puis un jour, tu vois apparaître la grosse face de l'inspectrice dans la fenêtre qui essaie de voir à l'intérieur. Méthode Gestapo que j'appelle.

Si vous devez sortir un chat, mettez le transporteur dans une boite de carton avec une couverture pliée dessus. (Voir photo) Si vous devez déménager, soyez encore plus prudentes. Tant qu'on n'aura pas réglé avec la CORPIQ, on devra se battre contre leurs membres, soit les propriétaires qui ne veulent pas louer avec animaux.
Les propriétaires ont déjà suffisamment de raisons de vous évincer sans leur en donner. C'est rendu que certaines propriétaires paranoient et s'imaginent que la locataire a des chats chez elle.


Ajoutez en commentaires d'autres idées pour se protéger.

vendredi 15 décembre 2017

Réalité sur les chiens de Corée

Johanne Parent
14 décembre 2017


C'est noble de la part des organismes comme la humane society et nos Spa de sauver des chiens destines a servir de nourriture. C'est aussi du capital politique... Faut bien paraitre ici au Québec :)
Je n'ai rien contre ce sauvetage, mais on parle pour la majorité de ces chiens de races asiatiques de chasse et de combat. Des races sélectionnées pendant des siècles pour chasser ou combattre. Des chiens destinés a l'élevage de boucherie, donc fort probablement en manque (voir même des cas de privation sensorielle) au niveau social, des anxieux, des peureux. Ces chiens auront besoin d'environnement stable et de beaucoup, j'ai bien dit beaucoup d'investissement pour le nouveau propriétaire qui devra rééduquer des chiens au passé douleureux. De plus, je trouve un peu inadmissible que des Spa qui euthanasie des milliers de chiens et chats annuellement, investisse pour des chiens d'ailleurs au lieu d'investir sur les chiens québécois pour leur éviter l' euthanasie... Mais ca fait bien dans les medias ;) 

Pour ce qui est du débat manger du chien ou pas... On en mangeait encore en Europe apres la WWII... Et pour la cruauté, toutes les nations ont eu esclavage (il y en a encore dans certains endroits), la crucifixion, etc. Les colons en arrivant chez les cannibales trouvaient ca atroce... Alors que pour le cannibale c'était juste un corps séparé de son âme.
Il y a un siècle l'animal était une simple machine sans âme, sans émotions et sans douleur. On a évolué. Les asiatiques ne sont pas encore rendu la.... Chacun sa culture. 
manger ou ne pas manger de viande?
Débat sans issue... Légumes et fruits poussent avec des apport de fumier comme engrais, même les bio. Le fumier Bah il est produit par les éleveurs de viande.... Voila le hic. Qui garderait son élevage s'il ne servait a rien sauf a faire de l'engrais? Personne. Donc admettons que demain on devient tous vegan, Bah peut être que dans un siècle on entendra la pomme hurler quand on la croque et la carotte quand on la pele? Faire une soupe sera-t-il devenu un génocides végétal? On evolue, on evolue... Qui sait ce quon découvrira?


dimanche 10 décembre 2017

Les fourrières de Québec

LA VÉRITÉ SUR LES FOURRIÈRES DE QUÉBEC
telle que recherchée par Geena

Geena Kozaczyñski C'est débile comme les citoyens de Ville Québec sont dans le déni total. À chaque fois que quelqu'un a la bonne idée de commenter sous le post d'un chat errant d'appeler Fidèles Moustachus, c'est certain que je réponds la vérité, qu'eux envoient la fourrière C.S.A.M. et que le chat sera probablement tué... ce n'est pas trop long que je me fais blaster raide par des 《Ben non, y euthanasient pas!》 pis des 《C'même pas vrai!》Ils sont endormis ben dur et refusent catégoriquement de voir les faits de plein face. 

J'imagine que la plupart d'entre eux ont déjà callé Fidèles Moustachus et que c'est plus confortable pour leur petite personne de croire que le chat est heureux dans une nouvelle famille, alors que le chat est mort à cause d'eux en réalité. 

À l'époque de la S.P.A.Qc, c'était 20% des chats qui s'en sortaient vivants. Pas parce que la S.P.A voulait que ća marche comme ća, mais parce que c'était le contrat de la Ville qui contrôlait tout ća. Alors la S.P.A. a décider de ne plus renouveler le contrat pour ne se concentrer que sur les chats condamnés à être euthanasiés dans des petites fourrières de partout en province, et ils les gardent jusqu'à adoption. Ils n'euthanasient plus un seul chat. 

Si à l'époque de la S.P.A. 80% des chats ne sortaient pas vivant de là et que les citoyens savaient que l'endroit pratiquait l'euthanasie, imaginez le tas de chats qui est euthanasiés maintenant que les citoyens croient qu'en appelant Fidèles Moustachus, ils sont tous convaincus que les errants qu'ils font ramasser seront tous adoptés!!!

Comment les gens peuvent-ils être aussi innocents??? C'pas croyable!!! Comment ne peuvent-ils pas se rendre compte qu'il y a de quoi qui cloche??? Aucun programme T.N.R. dans ville, il rentre pleins de chats dans le C.S.A.M. par l'intermédiaire des Fidèles Moustachus et ils s'imaginent qu'ils trouvent tous des familles??? Voyons donc! Un peu de logique je vous prie!

J'ai déjà vu des chats abandonnés, car ils en ont ben plein d'abandons volontaires, qui attendent des mois là, sans être adoptés. Mais y en rentre combien par jour??? C'est facile de faire le calcul que la plupart des chats sont tués, si on se fit au rythme des adoptions, versus les chats qui rentrent dans place.



N.D.L.R. Si vous voyez un chat errant et que vous ne pouvez l'aider, ben laissez le là. D'autres s'en chargeront. Le chat a plus de chances de survivre dehors que si vous l'apportez en fourrière.

mercredi 6 décembre 2017

Disposition de cadavres

DISPOSITION DE CADAVRES

Vous venez de dépenser vos derniers dollar$ pour soigner et essayer de sauver votre fidèle ami, sans succès. Vous retrouvez son corps étendu sur le plancher le matin. A combien d'entre vous c'est arrivé?

L'émoi et la douleur passés, il vous faut réagir.

Si vous avez dû le faire euthanasier suite aux hauts cris du vet 'il souffre, il souffre!'. Y a des chances que vous vous endettiez un peu plus pour la disposition du cadavre. Vous payez mais n'avez aucune assurance où il s'en ira. Ces offres de service$ sont gardées secrètes et si elles virent aux malversations ben c'est encore pire.

Mais voilà. Les bureaucrates municipaux, grâcement payé$ avec nos taxes et nos sacrifices, ont mis dans toute leur réglementation municipale anti-animaux une clause interdisant d'envoyer les animaux morts aux vidanges. Encore des amende$, des constats et la Ville qui se mêle de choses que ses bureaucrates ne connaissent pas.

Bon je comprendrais qu'il est difficile de passer un gros berger allemand aux vidangeurs, mais un chaton, ….. tout de même.

Vous avez toutes vu les vidéos du Bb et de ses camions de chiens morts qu'il essayait d'enfouir dans un site sur la rive-sud.

Rien de changé

Ben pour votre information, y a rien de changé. Tout dépend qui a les connections et ses entrées au site d'enfouissement. Circulait en août une photo d'employés d'une fourrière débarquant des cadavres de pitbulls. Le gars du bulldozer a pris la photo mais y avait pas d'identification sur la camionnette. Si je remets la main sur la photo, je la publierai ici.

Toutes les rescues ont des vies en dents de scie. Des hauts et des bas. Il faut faire avec. Ça use mais on ne peut s'arrêter, c'est comme une drogue. Souvent l'animal nous arrive trop tard pour être sauvé et nos efforts sont vains. Ou bien on retrouve un petit cadavre gelé dans la neige ou frappé par une voiture. On peut pas le laisser là. Comment trouver une solution quand tout ce que la municipalité trouve à faire c'est mettre des interdictions :

- Pas plus de 2 chats par logement avec fortes amende$
- Pas de litière aux vidanges
- Interdiction de jeter des cadavres aux vidanges
- Laisser rentrer l'inspecteur sous peine d'amende même si c'est contraire à la Charte des droits.

Aucune compassion pour ces petits êtres que vous avez sauvés à vos risques et périls. D'ailleurs je tiens les bureaucrates responsables de la surpopulation féline. Ils sont les premiers sur ma liste que je publierai bientôt.


OÙ VONT LES DÉPOUILLES ?

  • Les cadavres de chats et de chiens sont généralement incinérés, mais ils aboutissent aussi parfois dans les sites d’enfouissement.
  • Certains propriétaires enterrent leur animal de compagnie dans un cimetière animalier prévu à cette fin.
  • L’inhumation à domicile est «l’exception» à la règle, selon Anne Fortin, propriétaire du groupe vétérinaire Daubigny, qui le déconseille vivement à ses clients. «La plupart des gens qui ramènent le corps, souvent, ils ont un chalet ou ils ont un lot à bois. On leur dit qu’il faut absolument creuser un trou d’au moins 4 pieds et mettre la dépouille dans un contenant hermétique pour éviter que d’autres animaux les déterrent.»


Puis il y a les propriétaires. Même si la clause anti-animaux est optionnelle, leur association, la CORPIQ a un tres bon agent malfaisant. Il fait croire a ses membres qu'ils ont le droit de refuser de louer a cause d'un animal. Non seulement les rescues sont pognées dans des logements insalubres, a des prix fort$ mais vivent sous la menace et les dénonciations frauduleuses tous les jours.

Pour ce qui est des cendres qu'on vous retourne si vous payez, c'est comme pour les cendres d'humains, on n'a pas l'assurance que ce sont celles de votre ami décédé et que vous avez payé pour faire incinérer.

Janine Larose

Opération Félix

mercredi 6 septembre 2017

En recherche d'un animal perdu ?

Un autre superbe texte de notre experte Geena


Kozaczyñski Geena Ce que certains ne comprennent pas, c'est qu'un chien et un chat ne se perd pas. S'il n'est pas entré en de ća d'une semaine, il a forcément été déporté. J'ai plus de 3 ans de fait, à ce jour, en recherche animale. Plus ća fait longtemps qu'il est recherché, plus il est retrouvé loin... à 30, 50 ou 80 km de chez lui sont choses habituelles. Je conseille toujours d'élargir les recherches en dehors de son quartier apres 3 jours sans nouvelle... et de sa municipalité avant 7 jours de disparition, et de ne pas avoir peur de vérifier souvent les grosses fourrières, mêmes si elles sont à quelques hrs de route, ou ma page fb-ci. J'ai remarqué plusieurs chats de la ville de Québec se retrouver dans les services animaliers de la Rive-Sud de Montreal le mois dernier.

Retirer
Kozaczyñski Geena Et puis, pour moi, Ste-Agathe-des-Monts et environ, dans ma logique, "et environ" peut très bien vouloir dire la région Rive-Nord de Montreal. C'pas comme si c'tait Ste-Agathe-des-Monts tout court. 

J'ignore si cette personne, qui a fait ce post-ci,
 a perdu un animal, mais si elle cherche son chat et que je partage ici, un chat errant trouvé à Mirabel, à LesPlaines ou à Deux-Montagnes qui se trouve à être le sien, ben la madame chiâleuse va être bien contente de retrouver son minou, non?!

Ce n'est pas tout. Je connais pratiquement toutes les rescues sur Rive-Nord. Elles se font amener des chats de n'importe quelle municipalité, parfois parce qu'ils sont retrouvés dans un état de déshydratation, malnutrition ou blessé... comment pouvons-nous retrouver la famille du chat qui habite Ste-Agahe si le groupe d'animaux perdus reste fermé au reste du monde???

Et sur fb, + il y a d'échange avec les municipalités avoisinantes, + vous avez de chances que vos animaux perdus soient vus et partagés. 

Et par exemple, il y a du monde de St-Jérome qui connaissent du monde de ste-Agathe. Ce peut être une personne de là qui sait qui a trouvé votre animal et qui l'héberge. 

Je sais clairement, par expérience, que la pire erreur que les gens font lorsqu'ils perdent leur animal, c'est de ne jamais élargir leur champ de recherches.

samedi 12 août 2017

Des fourrières et de leur cruauté

Un autre texte original de Geena à partager sans modération

’aime
Gérer
Kozaczyñski Geena Il faut que ća change, c'est certain. Ća fait 3 ans que je surveille de près les activités des plus grandes fourrières et d'autres de plus petites municipalités, et c'est partout pareil. 
Ce sont vraiment... de:


- 1. les abandons volontaires

- 2. l'absence de programme TNR

- 3. l'ignorance des citoyens

- 4. leur intolérance du chat errant

- 5. le fait qu'un "retour à la maison" rapporte $10 à $25 et "l'euthanasie" +ou-$125/chat tué, au serv.an. (fourrière)

- 6. jamais aucun budget ne fût obtenu pour éduquer le peuple dès l'école primaire et organiser des campagnes de sensibilisation partout au Qc

- 7. la malhonnêteté d'une majeure partie des services animaliers (fourrières) au Qc. Ceux qui prétendent être sans euthanasie, et ceux qui se font appeler "Refuge(?!)"... mais c't'un endroit de mort et un trafiquant de cobayes

- 8. la légalité d'utiliser des mammifères comme cobayes pour faire de la recherche

... les principaux facteurs de toutes ces souffrances et ces meurtres d'animaux en santé qui ne demandaient qu'un peu d'croquettes et qu'un peu d'amour.

😢😢😢

Je suis au courant du trafic d'animaux domestiques volés et vendus aux labos depuis près d'une dizaine d'années. 

Ma mère fut témoin d'un homme en panel avec espace grillagé qui a ralenti devant la maison et ce qu'elle ne voyait pas, c'est qu'il est venu chercher Maya, sa chatte stérilisée qu'elle avait depuis 5ans (adopté chaton), sur sa galerie. Ma mère sortit pour voir ce qui se passait... trop tard, l'homme est vite reparti, elle n'a plus jamais revu Maya malgré ses pubs et ses affiches. À St-Camille-de-Lelis, 700 habitants. Tout le monde se connait, personne n'a revu Maya. Elle s'appelait Maya car elle lui avait donné le même nom qu'une chatte Hymalayene que j'avais à l'époque. 

Quelques temps plus tard, j'étais tjr positive et j'avais dit à ma mère que je m'occuperais des recherches de mon bord puisque les siennes n'avaient rien données. Plus j'approfondissais mon enquête, plus l'évidence devenait incontournable. Je n'ai jamais eu le courage de glisser un seul mot de tout ća à ma mère, et je ne lui ai plus jamais reparlé de Maya. Ma mère trop fragile et aucun mot n'existe pour expliquer ća.

Maya, 5ans, stérilisée, une victime parmi tant d'autres des trafiquants d'animaux domestiques pour des recherches médicales en laboratoire:

vendredi 28 juillet 2017

De la disparition des chats

DE LA DISPARITION DES CHATS




C'est l'été, il fait chaud, vous avez ouvert la fenêtre et pensez inn
ocemment qu'un moustiquaire va empêcher le chat de sortir. Mais non ……

Le p'tit vlimeux pousse le screen et saute dehors. Goùt d'aventure, naiveté ou appel d'un congénère, il va disparaître dans la nuit.

Au réveil vous le cherchez : pas dans la maison. C'est alors que vous voyez la fenêtre ouverte. Vous courez à la porte, le coeur battant. Mais s'il n'est pas là, vos attentes et vos recherches commencent. Il est devenu un chat errant perdu.

Un jour passe, deux jours et vous angoissez. Les battues ne donnent rien. Les voisins n'ont rien vu. A part mettre sa litière dehors en espérant que ses odeurs lui indiquent le chemin du retour, il y a la méthode classique de l'appel.

Mis à part les accidents de voiture, le renard solitaire, l'oiseau de proie, le voisin malfaisant et le cas où le jeune chat peut vraiment s'égarer en jouant, voilà que nous devons faire face à une nouvelle possibilité qui empêche notre chat de rentrer.

Une voisine s'occupe de 5 chats errants, des chats de dehors comme elle les appelle. Elle les a fait stériliser et l'été elle tient sa fenêtre ouverte pour qu'ils viennent se nourrir à l'intérieur. Or hier matin, elle entend des cling-clang dans la cuisine. Elle se lève en vitesse, allume la lumière pensant qu'il y a un intrus mais ne voit rien.

Tout à coup elle repère son Tiger qui clopine sur les tuiles avec au cou un genre de morceau de métal. Elle réalise alors qu'il s'agit d'un collet fait de fil de fer qu'il a enfilé et auquel est attachée la barre de métal. Heureusement, il a enfilé la patte en premier alors il n'a pas été étouffé en voulant se libérer mais a eu la force de tout arracher et de ramener le bataclan à la maison.

Un voisin méchant? Un malotru mal intentionné? Des enfants qui n'ont rien de mieux à faire l'été que de tuer des chats?

Mais j'ai une meilleure idée. Ça fait combien de mois qu'on voit ces images de chats sur le menu de peuples barbares. Oui je sais on est pas mieux, on mange du porc. Mais c'est quand même une possibilité. Il y a beaucoup d'immigrés dans notre quartier et je ne suis pas sure qu'ils ont tous à manger même si la province les fait bien vivre.

Se pourrait-il???

Avec les réglementations municipales aucun chien ne court les rues mais les chats ne sont pas encore mis à mal. Seraient-ils devenus source de nourriture pour certains humains? En plus de s'inquiéter des voisins malfaisants qui les trappent pour les amener à la fourrière où ils s'en iront soit à la chambre à gaz soit en labos, il va maintenant falloir vérifier et scruter les ruelles et terrains vagues pour ces petites contraptions innocentes mais qui mettent nos amis les chats dans un danger certain.

Alors avant que ça vous arrive, il faut passer à l'action.

Si vous ne voulez pas vivre avec des 'j'aurais donc dû'

- Si vous tenez à votre chat ne le laissez pas sortir tout seul, surtout la nuit. Vous allez dire il ne va pas loin et il revient tout le temps jusqu'au jour où il ne reviendra plus.

- Promenez vous dans les ruelles après 11 hrs le soir et rapportez à la police toute van blanche qui traîne et roule lentement. Ce sont les voleurs de chats domestiques (facilement prenables à la main) pour les envoyer dans les labos. Ils les prennent carrément sur votre balcon.

- Jetez un coup d'oeil dans les cours en passant. Si vous y voyez une cage-trappe, partez avec. Ne faites pas juste la désarmer, l'imbécile mal intentionné ne comprendra pas le message. Les trappes se vendent comme des petits pains chauds et on connaît la mentalité de certains québécois et l'inefficacité de la police pour protéger les animaux. Si on vous y prend, expliquez que vous l'avez empruntée pour des chats errants.

- Allez vérifier à la fourrière A TOUS LES JOURS. N'appelez pas. Au Bb par exemple, on répond n'importe quoi depuis 40 ans. Ils n'ont aucun intérêt à ce que vous retrouviez votre chat car ils sont payés par la ville pour le détruire mais le revendent en labos. L'autre jour, quelqu'un se méfiait et est allé voir; comme il était devant la cage où se trouvait son chat, il a téléphoné au comptoir pour donner sa description; la téléphoniste lui a répondu rapidement 'on n'a aucun chat comme ça icitte'. Mais le chat était bien là.

Vous allez dire que j'exagère? A peine. Vous allez dire que je vais trop loin et que je vais me faire prendre? C'est déjà fait. J'ai trop attendu pour dire la vérité. Mon démon personnel me suit à la trace. Mais comme je sais que vous ne lirez pas mon texte jusqu'à la fin, je ne suis pas vraiment inquiète.