samedi 12 août 2017

Des fourrières et de leur cruauté

Un autre texte original de Geena à partager sans modération

’aime
Gérer
Kozaczyñski Geena Il faut que ća change, c'est certain. Ća fait 3 ans que je surveille de près les activités des plus grandes fourrières et d'autres de plus petites municipalités, et c'est partout pareil. 
Ce sont vraiment... de:


- 1. les abandons volontaires

- 2. l'absence de programme TNR

- 3. l'ignorance des citoyens

- 4. leur intolérance du chat errant

- 5. le fait qu'un "retour à la maison" rapporte $10 à $25 et "l'euthanasie" +ou-$125/chat tué, au serv.an. (fourrière)

- 6. jamais aucun budget ne fût obtenu pour éduquer le peuple dès l'école primaire et organiser des campagnes de sensibilisation partout au Qc

- 7. la malhonnêteté d'une majeure partie des services animaliers (fourrières) au Qc. Ceux qui prétendent être sans euthanasie, et ceux qui se font appeler "Refuge(?!)"... mais c't'un endroit de mort et un trafiquant de cobayes

- 8. la légalité d'utiliser des mammifères comme cobayes pour faire de la recherche

... les principaux facteurs de toutes ces souffrances et ces meurtres d'animaux en santé qui ne demandaient qu'un peu d'croquettes et qu'un peu d'amour.

😢😢😢

Je suis au courant du trafic d'animaux domestiques volés et vendus aux labos depuis près d'une dizaine d'années. 

Ma mère fut témoin d'un homme en panel avec espace grillagé qui a ralenti devant la maison et ce qu'elle ne voyait pas, c'est qu'il est venu chercher Maya, sa chatte stérilisée qu'elle avait depuis 5ans (adopté chaton), sur sa galerie. Ma mère sortit pour voir ce qui se passait... trop tard, l'homme est vite reparti, elle n'a plus jamais revu Maya malgré ses pubs et ses affiches. À St-Camille-de-Lelis, 700 habitants. Tout le monde se connait, personne n'a revu Maya. Elle s'appelait Maya car elle lui avait donné le même nom qu'une chatte Hymalayene que j'avais à l'époque. 

Quelques temps plus tard, j'étais tjr positive et j'avais dit à ma mère que je m'occuperais des recherches de mon bord puisque les siennes n'avaient rien données. Plus j'approfondissais mon enquête, plus l'évidence devenait incontournable. Je n'ai jamais eu le courage de glisser un seul mot de tout ća à ma mère, et je ne lui ai plus jamais reparlé de Maya. Ma mère trop fragile et aucun mot n'existe pour expliquer ća.

Maya, 5ans, stérilisée, une victime parmi tant d'autres des trafiquants d'animaux domestiques pour des recherches médicales en laboratoire:

vendredi 28 juillet 2017

De la disparition des chats

DE LA DISPARITION DES CHATS




C'est l'été, il fait chaud, vous avez ouvert la fenêtre et pensez inn
ocemment qu'un moustiquaire va empêcher le chat de sortir. Mais non ……

Le p'tit vlimeux pousse le screen et saute dehors. Goùt d'aventure, naiveté ou appel d'un congénère, il va disparaître dans la nuit.

Au réveil vous le cherchez : pas dans la maison. C'est alors que vous voyez la fenêtre ouverte. Vous courez à la porte, le coeur battant. Mais s'il n'est pas là, vos attentes et vos recherches commencent. Il est devenu un chat errant perdu.

Un jour passe, deux jours et vous angoissez. Les battues ne donnent rien. Les voisins n'ont rien vu. A part mettre sa litière dehors en espérant que ses odeurs lui indiquent le chemin du retour, il y a la méthode classique de l'appel.

Mis à part les accidents de voiture, le renard solitaire, l'oiseau de proie, le voisin malfaisant et le cas où le jeune chat peut vraiment s'égarer en jouant, voilà que nous devons faire face à une nouvelle possibilité qui empêche notre chat de rentrer.

Une voisine s'occupe de 5 chats errants, des chats de dehors comme elle les appelle. Elle les a fait stériliser et l'été elle tient sa fenêtre ouverte pour qu'ils viennent se nourrir à l'intérieur. Or hier matin, elle entend des cling-clang dans la cuisine. Elle se lève en vitesse, allume la lumière pensant qu'il y a un intrus mais ne voit rien.

Tout à coup elle repère son Tiger qui clopine sur les tuiles avec au cou un genre de morceau de métal. Elle réalise alors qu'il s'agit d'un collet fait de fil de fer qu'il a enfilé et auquel est attachée la barre de métal. Heureusement, il a enfilé la patte en premier alors il n'a pas été étouffé en voulant se libérer mais a eu la force de tout arracher et de ramener le bataclan à la maison.

Un voisin méchant? Un malotru mal intentionné? Des enfants qui n'ont rien de mieux à faire l'été que de tuer des chats?

Mais j'ai une meilleure idée. Ça fait combien de mois qu'on voit ces images de chats sur le menu de peuples barbares. Oui je sais on est pas mieux, on mange du porc. Mais c'est quand même une possibilité. Il y a beaucoup d'immigrés dans notre quartier et je ne suis pas sure qu'ils ont tous à manger même si la province les fait bien vivre.

Se pourrait-il???

Avec les réglementations municipales aucun chien ne court les rues mais les chats ne sont pas encore mis à mal. Seraient-ils devenus source de nourriture pour certains humains? En plus de s'inquiéter des voisins malfaisants qui les trappent pour les amener à la fourrière où ils s'en iront soit à la chambre à gaz soit en labos, il va maintenant falloir vérifier et scruter les ruelles et terrains vagues pour ces petites contraptions innocentes mais qui mettent nos amis les chats dans un danger certain.

Alors avant que ça vous arrive, il faut passer à l'action.

Si vous ne voulez pas vivre avec des 'j'aurais donc dû'

- Si vous tenez à votre chat ne le laissez pas sortir tout seul, surtout la nuit. Vous allez dire il ne va pas loin et il revient tout le temps jusqu'au jour où il ne reviendra plus.

- Promenez vous dans les ruelles après 11 hrs le soir et rapportez à la police toute van blanche qui traîne et roule lentement. Ce sont les voleurs de chats domestiques (facilement prenables à la main) pour les envoyer dans les labos. Ils les prennent carrément sur votre balcon.

- Jetez un coup d'oeil dans les cours en passant. Si vous y voyez une cage-trappe, partez avec. Ne faites pas juste la désarmer, l'imbécile mal intentionné ne comprendra pas le message. Les trappes se vendent comme des petits pains chauds et on connaît la mentalité de certains québécois et l'inefficacité de la police pour protéger les animaux. Si on vous y prend, expliquez que vous l'avez empruntée pour des chats errants.

- Allez vérifier à la fourrière A TOUS LES JOURS. N'appelez pas. Au Bb par exemple, on répond n'importe quoi depuis 40 ans. Ils n'ont aucun intérêt à ce que vous retrouviez votre chat car ils sont payés par la ville pour le détruire mais le revendent en labos. L'autre jour, quelqu'un se méfiait et est allé voir; comme il était devant la cage où se trouvait son chat, il a téléphoné au comptoir pour donner sa description; la téléphoniste lui a répondu rapidement 'on n'a aucun chat comme ça icitte'. Mais le chat était bien là.

Vous allez dire que j'exagère? A peine. Vous allez dire que je vais trop loin et que je vais me faire prendre? C'est déjà fait. J'ai trop attendu pour dire la vérité. Mon démon personnel me suit à la trace. Mais comme je sais que vous ne lirez pas mon texte jusqu'à la fin, je ne suis pas vraiment inquiète.




De la prolifération des chats errants

INTÉRESSANTE DISCUSSION DE GEENA

J'ignore pourquoi la majorité des municipalités restent fermées aux programmes de stérilisations pour chats errants, sauf qu'avec mes connaissances du félidae, leur prolifération varie selon différents facteurs, comme ceux-ci;
- ressources en nourriture
- climat
- aire territorial
- leur nombre déjà existants
- autres espèces qui co-habitent les mêmes espaces
- leurs prédateurs (humain inclus)
- ...
Autrement dit, je sais que, de par mes innombrables recherches sur le sujet, la situation tourne en rond, et ne s'arrêtera jamais de tourner, dans tout notre État franco-canadien, et ce, malgré l'effort acharné du milieu des rescues, car le stupide humain passe son temps à vider les rues de leurs chats, pour les tuer.
Conséquences; cela augmente la prolifération de l'espèce, par les faits que:
- il y a toujours en masse de territoire et les espaces occupées ne le restent pas très longtemps
- ils ne manquent pas de ressources, de nourriture
- vider systématiquement les rues de leurs chats errants, rend les domestiques d'intérieur fugueurs et téméraires, alors qu'ils devraient généralement craindre de s'y aventurer, ou ne s'y risquer qu'une seule fois après avoir connu l'alpha de sa ruelle
- une chatte errante allaite 9 mois(ou+) de temps, pendant lesquelles elle est normalement stérile... mais elle se fait trop souvent voler sa portée âgée de 2 mois, ou 2 semaines, ou 2 jours, ...alors elle se retrouve toujours enceinte trop rapidement
- une autre coz à effet; plus les fourrières en tuent, plus les chats compensent par d'autres accouplements, comme toute autre espèce mammifère qui se respecte
ALORS ICI...
Je me demande très sérieusement, si les membres de Conseils Municipaux, et de Services Animaliers, le savent.
Est-ce qu'ils possèdent, eux aussi, ce genre d'information, tout ća, pour intentionnellement, et en toute consciences, maintenir cette tendance, profitant de l'ignorance des citoyens depuis une 40taine d'années(et+), tout en ayant créé un préjudice, afin de rendre acceptable aux yeux de tous, leurs soi-disant services???
Un roulement d'argent trop important, qu'on en oublie l'atrocité des mises à mort, de ces petites victimes sensibles et émotives, laissant souvent derrière elles, des humains, et parfois des enfants, dans la tristesse, l'attente et l'inquiétude.
Remplacer l'eutha par la stéri, serait l'éthique la plus logique à adopter, afin de contrôler différentes problématiques, en lien direct ou indirect, avec l'espèce.
Mais surtout, ća sauverait la vie de tous les chats, sans que la menace d'une surpopulation ne se manifeste.
Et ne négligeons rien; il faudra bien que quelques personnes sérieuses se concentrent sur un projet bien monté, ne pouvant être refusé par les ministres, afin de décrocher une vrai budget significatif, pour investir dans des campagnes de sensibilisation auprès de jeunes d'âge scolaire, des écoles primaires et secondaires. Jusqu'à aujourd'hui, jamais personne n'a réussi à soutirer une seule cenne pour ces genres de projet.
Mais c'est primordial d'éduquer le peuple, car les bénévoles du rescue sont tannés, et se sentent étourdis dans ce tourbillon et cette impression de toujours travailler pour rien.
Джина Kozaczyński
Pics; tous des chats errants du Qc, de ces dernières années. Certains de ceux que je qualifie comme étant des Felis~Sylvestris~Kanadensis

mardi 18 octobre 2016

Une inspection c'est quoi ?

A matin je vais vous parler de ce qui se passe lors d'une visite d'un inspecteur chez vous, soit-il (elle) mapaq(hsi) ou municipal ou patrouille canine. Je vais faire ça court car il va falloir aussi discuter de la réglementation qui mène à ces visites défendues par la Charte des droits.

Même si vous pensez que vous n'avez rien à vous reprocher et que vous pouvez laisser n'importe qui entrer chez vous, FAUX. Informez vous de vos droits et comment ça finit. Commencez tout de suite à vous construire un pot($) pour vous défendre et récupérer vos bébés. Avec toutes ces dénonciations ANONYMES, vous êtes à la merci de tous vos voisins, bénévoles et amis(es).

La plupart des réglementations comprennent un article autorisant l'inspection de votre résidence sans mandat, ce qui est inconstitutionnel car la Charte dit 'que la demeure est inviolable'.

Comme disait le jeune homme à la radio hier matin, les québécois sont tellement taouins qu'ils se laissent prendre aux mensonges éhontés des inspecteurs. Il faut que ça cesse et qu'on prenne la situation en main si on veut sauver nos chats et surtout donner un exemple au Canada entier qu'on est en charge.

On sonne à la porte, vous ouvrez puis la phrase fatale tombe 'on a eu une plainte contre vous pour vos chats'. Avant que vous puissiez réaliser ce qui se passe, le gars a le pied dans la porte et vous ne pouvez plus vous en débarrasser, vous ne pouvez pas savoir c'est quoi et d'où vient la plainte. Ils cachent leur sale boulot avec le mot 'confidentialité'.

Ils promènent leurs gros sabots partout dans le logement, fouillent les garde-robes, tiroirs de bureaux, les armoires et même le frigidaire pendant qu'il y en a un qui prend des photos et l'autre prend des notes. Vous essayez de les suivre pour les arrêter mais ils trouvent la pièce où sont vos bébés.

C'est inutile de répondre à leurs questions, ils ne veulent rien savoir et continuent à vous étourdir. Quatre personnes qui arrivent à l'improviste dans votre logement à 8 hrs le matin avant que vous ayiez pris votre premier café, c'est la panique.

Puis ce sont les menaces, que si vous ne coopérez pas, on vous embarque (regardez dehors il y a sûrement un char de police) Je demeure convaincue qu'une telle scène n'arriverait pas chez un bandit ou vendeur de drogues. Mais vous êtes une bonne citoyenne, une madame chats compatissante et vous n'avez rien à vous reprocher.

Sans que vous en ayiez connaissance, la décision est prise de saisir vos animaux. Sans ménagement, on va les déraciner de leur maison, avant le déjeuner, on va leur courir après puis c'est la danse des transporteurs vers un camion qui attend sur la rue. Même en plein hiver, aucune précaution, des chats qui n'ont jamais sorti sont empilés dans un camion gelé. Vous ne pouvez rien faire, y a des mains partout et surtout AUCUN MANDAT.

Au bout de 4-5 heures, la porte se referme, vous savez pas où on les amène, et surtout, je peux vous confirmer qu'on se fiche éperdument du sort de vos animaux, s'ils sont en fourrière, ils vont pogner des maladies puis on va les tuer sans votre permission, juste un court rapport qu'on fait signer par un vet pour la forme parce qu'on en aura besoin en Cour si vous contestez. S'ils sont transportés par la HSI au garage de Lachute, ils vont se retrouver avec des chiens qui jappent pendant des heures de désespoir.

Y a un racket avec ces saisies et je vais vous en reparler parce que la gestapo municipale ne peut pas agir n'importe comment.

Puis vous vous retrouvez avec un logement vide, sans dessus-dessous, tous vos papiers épars sur le plancher, on a marché sur vos bibelots et tout cassé. Pendant des semaines vous aurez le ménage complet à faire en pleurant. Au refuge on a dû jeter tous les meubles et les griffoirs car tout était cassé. Seule la petite Orangina avait réussi à se bien cacher et on l'a laissé en arrière.

Si une telle chose vous arrive vous ne vous en remettrez JAMAIS. Aussi bien prendre la situation en main et chercher de l'aide avant que l'on vous fasse parvenir les contraventions pour des milliers de $$$ pour des choses que vous n'avez pas faites. Exemple, on va vider une litière sur le plancher et prendre des photos pour vous accuser.

Rejoignez la coalition de personnes saisies, pour vous trouver du support et des réponses à vos questions car ça presse.

Ne laissez personne entrer chez vous alors si on veut vous accuser de quelque chose, personne ne peut savoir de quoi.

Surtout ne dites à personne combien d'animaux vous avez car la busybody derrière la clôture ne veut rien savoir des chats et va appeler la ville.

Y aurait de quoi écrire un livre mais on va le faire par étape.


dimanche 5 juin 2016

Ne plus jamais me taire devant une injustice

Une fille s'est donné la permission de décrire sa façon de voir les choses sur facebook et je trouve que ça ressemble drôlement à ma vie. A 16 ans j'étais révoltée. Mais quand j'ai découvert la cause animale j'ai réalisé que ce serait ma vraie vie. J'aimerais avoir une meute sur qui me fier mais en rescue, ce ne sera jamais le cas. Des bénévoles menteuses j'en ai connues et malheureusement, ce sont les chats qui en ont payé le prix, de leur vie.

Miko Perro à La Meute
17 h
Quand on est direct, on nous croit méchant. Quand on ne dis rien on nous croit gentil. Mais parfois on est juste silencieux, pas pour être gentil, mais parce que certains sont trop cons pour comprendre. Quand on est direct, nous somme vrais, pas hypocrites et pas peureux. Mais les gens n'aiment pas ceux qui sont comme nous, parce qu'ils ont cessé de vouloir dire ce qu'ils pensent, parce qu'ils ont peur d'être jugés. Ils se taisent et endurent. Des gens comme nous, font peur, parce que nous disons tout haut ce que les autres pensent tout bas. Bien sur être vrai a ses désavantages, certaines personnes nous détestent, mais quel est l'avantage d'être aimé par ceux là. On dit de moi que j'ai la parole qui tue, et en effet je dit en très peu de mot ce que je pense, mais le message passe. Pourquoi dire blanc alors que c'est noir. On dit des personnes comme nous, que nous somme des rebelles, des marginaux. Mais ce sont des gens comme nous qui ont su résister contre les oppresseurs. Être rebelle, ne veut pas dire être des faiseurs de trouble, ça veut dire, ne pas se confondre dans la masse. Il y a de cela plusieurs années, j'ai décidé de ne plus jamais me taire devant toute injustice, bien sur je brasse l'égo des gens, mais si des gens comme nous, éveillés à ce qui se passe réellement n'existaient pas, quel monde laisserions-nous à nos enfants et petits enfants. Un monde hypnotisé par les politiciens qui nous mènent au gouffre profond de la noirceur. On nait rebelle on ne le devient pas, on a une mission à remplir, et c'est une mission importante. Je suis une louve solitaire, qui a trouvé une meute d'adoption.

mercredi 23 mars 2016

Les madames chats déménagent

ATTENTION LES MADAMES CHATS

Vous aurez peut-être à déménager au 1er juillet, n'oubliez jamais que les gens vivent sur les perceptions, pas sur les faits. C'est pour ça qu'il y a tant de mauvais témoins.

Prenez toutes vos précautions pour éviter qu'on sache que vous avez des chats et combien. Autrement Dame Rumeur va partir à galoper et y a plus rien pour l'arrêter, même pas la vérité.

1. Ça n'a rien à voir que votre appartement soit propre, si on pense que vous avez des chats, on va vous mépriser

2. Les voisins ne doivent jamais voir un transporteur rentrer ou sortir de chez vous. SOLUTION : procurez vous une boite de carton avec des poignées comme une boite à bananes, c'est un bon format et voyagez le transporteur dedans. Mettre une couverture PLIEE dessus ou une pile de journaux pour que vous ayiez l'air de déménager des effets. Le chat est en sécurité et vous aussi. Pour aller au vet, vous laissez la boite dans l'auto car vous en aurez besoin en revenant.

3. Si le chat est vocal, faites ça vite. Lol

4. Pour rentrer les boites de litière chez vous utilisez le même principe. Si vous voyagez la litière dans un carosse, mettez la boite dans un sac à vidange avec votre épicerie par dessus.

5. La litière souillée est toujours un problème. Ne laissez aucune accumulation de sacs sur le balcon. Surtout avec l'été. Si vous remettez la litière souillée aux vidanges dans une boite à litière, mettez la à la dernière minute pour pas que toute la rue la voit et décide que vous avez des chats.

Si vous avez un conteneur derrière le bloc, évitez qu'on vous voit. Laissez y le petit sac en allant travailler le matin mais circulez pas avec un gros sac qui pue dans les corridors à 5 hrs quand tout le monde rentre.

Donnez nous vos trucs, d'autres madames chats angoissent le matin des vidanges.

6. Les gens ont la maudite manie de demander 'combien vous en avez?' Pareil comme s'ils voulaient vous en adopter. NE RÉPONDEZ JAMAIS LE NOMBRE QUE CE SOIT UN OU PLUSIEURS.

- Changez le sujet au lieu de répondre
- Déviez la conversation sur eux 'et vous en avez vous?'

7. Pour le rebord de la fenêtre, ben là c'est problématique. J'ai connu une fille qui s'est fait envoyer l'inspecteur de la spca (qui y connaît pas grand'chose) parce que 3 de ses chats allaient sur le rebord de la fenêtre. Des chats obèses, en forme mais c'était pas assez, la plainte disait 'plusieurs chats amaigris et malades'. Elle s'en est tirée sans amende mais a perdu 3 journées d'ouvrage pour recevoir l'inspecteur. C'est vraiment pas correct de faire toujours de la m*rde aux madames chats.

Mettre des rideaux plein jour pour que personne puisse voir l'intérieur de votre salon. Evitez (je sais pas comment) qu'il y ait une bonne quantité de chats en même temps devant la fenêtre.

Si vous avez du soleil dans une chambre donnant sur la ruelle, c'est l'idéal, y a pas trop de monde qui circule.

8. Si votre propriétaire ou le concierge s'annonce, mettez les chats dans une pièce et fermez la porte. Ce sont des personnes qui ont la manie de laisser la porte ouverte pendant qu'ils vous parlent.

9. Les déménageurs ne se fatiguent pas avec les portes et surtout n'en ferment aucune. Alors soit que vous déménagiez les chats avant ou que vous les mettiez dans une chambre fermée pour éviter qu'il en passe un par une porte laissée ouverte. Dès la deuxième semaine de juillet on a plein d'annonces de chats perdus lors d'un déménagement, ben c'est ça. Une seconde d'inattention et dans le brouhaha le chat est parti.

10. Très dangereux : si un propriétaire vous propose de vous laisser rentrer vos chats mais d'indiquer sur le bail 'pas d'animaux', c'est pas bon signe. Ça peut vous revenir dans la face s'il vend son bloc.

============================================================================================================================================

NON, la Régie du logement ne forcera pas les propriétaires d'accepter les animaux.

Contrairement à ce qu'indiquait un article publié sur le web, les propriétaires de logements pourront encore interdire les animaux de compagnie.

'La Régie du logement tient à préciser qu'aucune modification n'a été apportée à la législation actuelle concernant les animaux de compagnie, affirmait la Régie.

Source : le blogue Inspecteur Viral
Par Jeff Yates

sur Journal Metro.com 22 mars 2016

lundi 25 janvier 2016

La manipulation par les médias

Le gouverneur de l'état du Maine disait en conférence de presse le mois passé « Si je ne faisais pas d'erreur, je serais reporter ». Signifiant par là que le public croit TOUT ce que les journalistes rapportent à la télé ou dans les journaux.

Je l'avais trouvé bonne mais hier j'en ai compris tout le sens. Après avoir regardé deux fois plutôt qu'une l'émission 'Enquête' présentée sur RDI et avoir vu Josée Dupuis se vanter d'avoir été celle qui a dénoncé les usines à chiots alors que c'est Nicole Joncas qui a poussé dessus pour qu'elle fasse une émission, qu'elle a prétendu avoir dénoncé le Berger Blanc alors que c'est Nicole et SPA Canada qui avaient tout monté pour l'émission mais la meilleure c'est qu'elle a essayé de faire croire que suite à son reportage, le BB avait été surveillé (ce qui n'a jamais été le cas, il n'a même pas été bâdré) et qu'elle était derrière la loi 54 supposément sur la protection des animaux passée en décembre 2015.

C'est beaucoup pour une seule personne.

Et dire qu'on lui faisait confiance pour dénoncer le sort fait aux victimes de raids par le mapaq et le vol des animaux. Plusieurs y compris moi-même lui avons envoyé un dossier, maintenant je comprends pourquoi on n'a jamais eu d'accusé de réception. 

Elle était passée du côté du club privé (spca, hsi, spa, mapaq) Je parie qu'elle leur a même envoyé notre dossier. Elle était passée du côté des AR (animal rights) Ce sont des activistes qui visent la fin des animaux de compagnie, des élevages de toutes sortes mais jamais ils n'ont été pour le bien-être animal. Ils se servent de cette expression seulement si elle peut leur ouvrir des portes. Il y a un monde entre 'animal rights' et 'animal welfare'. Entre le droit des animaux et le bien-être des animaux.

La voir mentir en pleine télévision a été pour moi une grande déception. Je pensais que l'émission 'Enquête' était sérieuse et dénonçait les vraies choses. Comme je voudrais connaître PKP qui a été leur victime cette semaine pour lui dire comment ces reporters sont de la frime et je mets même en doute ce qu'elle a sorti sur les femmes autochtones de Val d'Or. Dossier qui a mené au burnout de la ministre de la sécurité publique; une autre carrière brisée mais elles ont dû prendre ça pour du dommage collatéral. Ça joue sale et ça joue dur.

Cette dernière émission des filles d'Enquête était une suite de congratulations et de se dire l'une à l'autre comment elles étaient bonnes et efficientes. Or, quand on a besoin de se féliciter entre nous du travail accompli pour que le public sache comment on est bonnes, y a un gros manque et on s'aperçoit vite que peut-être le fonds de leurs recherches derrière les émissions n'était pas sérieux ou avait été manipulé.

C'est vrai, les images ne mentent pas mais la manipulation et le montage de certaines images peuvent amener le public à percevoir comme une dénonciation quelque chose qui n'est pas vrai.

Au final, les victimes de raids du mapaq ont été sauvées par la cloche. Si Josée Dupuis s'était accaparé du dossier pour en faire une émission, je ne peux plus croire que la vérité en serait ressortie. 

La vérité, c'est ce que les victimes de raids recherchent par dessus tout car elles ont tout perdu, leur gagne-pain, leur fonds de commerce, leur réputation et leur famille à quatre pattes à qui elles tenaient par-dessus tout.